Prendre soin de son chien : pourquoi est-ce le vaccin est si important ?

Algernon Labbé | Soins animaux

veterinarians-739252_960_720.jpg
  
  

Ce dernier sert pour la protection de l’animal contre les principales maladies des chiens qui sont souvent virales, et en stimulant l’organisme pour la fabrication des anticorps qui seront utilisés en cas  d’infection par la maladie.

Les vaccins recommandés

Pour les vaccins, cette injection d’anticorps qui est rapidement détruit par le corps doit être renouvelée, un animal n’est protégé contre une maladie que quinze jours après la deuxième vaccination ou injection. Ces vaccins recommandés sont les CHLRP ou maladie de carré qu’on appelle hépatite, leptospirose, rage, et parvovirose. Un vaccin contre la piroplasmose existe aussi, maladie parasitaire transmise par les tiques, mais ce vaccin n’est pas fait systématiquement.

Ces vaccins se font à partir de deux mois, sauf celui pour la rage qui se fait à partir de trois mois, mais les rappels se font un mois après, sauf pour la rage qui ne nécessite qu’une seule injection. Il existe un rappel tous les ans comme pour le chiot âgé de deux mois CHLP, à trois mois CHLRP, à un an CHLRP.

Les différents critères à prendre en compte avant de vacciner son chien

Avant de passer à l’étape de la vaccination d’un animal, chaque propriétaire devrait avant tout vérifier si les critères suivants sont bien respectés :

Tout d’abord, l’animal concerné devrait être en pleine forme et en excellente santé. Un animal représentant un signe de faiblesse ou de maladie ne devrait pas recevoir de vaccin.

Ensuite, il est impératif de bien se renseigner sur les types de vaccins qu’on souhaite appliquer au chien. Pour cela, il faudra demander l’avis d’un expert, un vétérinaire par exemple. Hormis les vaccins de bases, la plupart des vaccins servant à protéger l’animal des maladies mineures pourraient être substitués par des médicaments comme les antibiotiques. De ce fait, nul besoin de vacciner l’animal.

Le critère du choix d’un vaccin dépend également de l’environnement où se trouve le chien et de son habitat : en ville, à la campagne ou le pays qu’il réside. D’autres paramètres, comme les activités qu’il pratique au quotidien sont également prises en compte.

Enfin, il faudra privilégier les vaccins qui sont en même temps sécuritaires et efficaces pour l’animal. Il est à noter que certains vaccins ne sont pas dotés de cette double fonction.

La nécessité de la vaccination

La vaccination du chien permet de protéger  les chiens contre les maladies comme la gastro-entérite ou parvovirose, la maladie de carré, la leptospirose, l’hépatite contagieuse ou maladie de rubarth, les maladies respiratoires à adénovirus, la leishmaniose ainsi que la rage. Cette vaccination stimule les défenses immunitaires de l’organisme et permet de résister aux agents infectieux.

Le chien a besoin d'une vaccination complète pour sa protection contre ces maladies virales pour nos meilleures compagnies, comme le bouvier bernois qui est assez fragile de santé malgré sa grande taille qui lui donne un air indestructible.