Mesures pour protéger la nature face à l’exportation de matières premières
Algernon Labbé

Matières premières et protection de la nature

L’exploitation abusive et non-contrôlée des minerais et matières premières présente des risques écologiques et économiques. En ce moment où l’on parle beaucoup de réchauffement climatique et d’épuisement des ressources, la mise en place d’une  mesure qui va gérer cette exploitation figure parmi les objectifs qui priment. Ces réglementations  demandent une application, afin de protéger la nature et solutionner le problème lié au climat.

L’exploitation des matières premières

Les matières premières sont prélevées dans la nature, elles sont destinées à être transformées pour assurer la consommation quotidienne. Leurs extractions et transformations, ainsi qu’usages engendrent généralement des problèmes de pollution et de déséquilibres environnementaux.

Cependant, la croissance démographique entraîne la hausse des besoins et de la demande. Cette hausse incite une plus grande exploitation des produits agricoles et halieutiques, des métaux précieux et ressources minières, des ressources énergétiques (pétrole, bois, gaz…) etc.  Actuellement, la production mondiale de pétrole est de 84 millions de barils par jour.

La France figure parmi les pays qui exportent le plus. En 2012, le pays a réalisé 193 millions de tonnes d’exportations répartis en matières premières, produits fini et semi-finis.

Les dangers de l’exportation de matières premières

L’épuisement des ressources, surtout des gisements fossiles, est le premier danger de l’exploitation règlementée ou non des matières premières. La particularité de cette ressource réside dans le fait qu’elle soit épuisable. Le pétrole par exemple met plusieurs millions d’années pour se créer dans le sous-sol, même si les résultats sont encore contestés, des études ont annoncé le « peak oil » ou la fin du pétrole en 2050.

Les problèmes écologiques générés par l’exploitation abusive des forêts, poumons de notre planète, est la déforestation, engendrant l’intensification de la pollution de l’air. Des règles d’exploitation forestière pour la protection des espaces naturels sont déjà appliquées pour faire face à ce problème.

Les dégradations continuelles au niveau de l’écologie peuvent avoir des répercutions incontrôlables sur la santé. La prolifération des maladies, comme l’hypertension artérielle, les maladies pulmonaires, les tumeurs et maladies cancéreuses, est lié à la pollution et aux effets du changement climatique.

Les mesures

Face à la raréfaction des ressources, ainsi qu’aux problèmes environnementaux et sociaux engendrés, l’exploitation des ressources en matières premières, comme les forêts ou le milieu marin doit être soumise à des mesures strictes.

 Pour le moment, il n’existe aucune réglementation pour régir l’exploitation off-shore. Néanmoins, les Etats avoisinants établissent une entente, afin de protéger la nature et le milieu marin. L’exploitation forestière est réglementée par le code de l’environnement en France. Ce code consiste à délimiter les zones exploitables.

L’exploitation aussi doit également être précédée par une évaluation environnementale ou une étude d’impact. Cette analyse est menée par un maitre d’ouvrage et consiste à une étude  prévisionnelle  des dégâts environnementaux que l’extraction peut engendrer. Pendant cette étude tous les éléments qui composent l’environnement sont pris en compte : la biodiversité, l’aménagement du  territoire, l’énergie nécessaire, la valorisation du patrimoine et la gestion des risques naturels liés aux outils et matériaux utilisés.

Comments

comments

Algernon Labbé

Ancien fermier  et agriculteur de 33 ans, moi, Algernon Micha, suis ravi de vous compter parmi mes plus fidèles lecteurs. Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à visiter mon blog agrodevelopment.com ou postez-y directement vos commentaires !.

Ses derniers articles

Les huiles essentielles, des bienfaits puisés dans la nature

L’aromathérapie est une médecine ancestrale qui se base sur l’utilisation des plantes et de leurs vertus. Les huiles essentielles sont des concentrés naturels qui peuvent procurer une réelle sensation de bien-être en plus de pouvoir être utilisées à des fins médicinales. Leurs origines sont multiples à savoir des racines, des graines, des écorces, des fruits, … Continuer la lecture de Les huiles essentielles, des bienfaits puisés dans la nature 

Avoir la main verte, au plaisir de vos plantes et de la nature

On ne naît pas agriculteur et avoir la main verte n’est certainement pas une vocation, même si vous aimez la nature. Je reçois le plus souvent des questions sur l’art et la manière de planter et de réussir à donner aux plantes volumes et charme. Je vous dis, moi-même, je n’avais pas la main verte. … Continuer la lecture de Avoir la main verte, au plaisir de vos plantes et de la nature 

Le métier de vétérinaire

Soigner les animaux de compagnie et les animaux ruraux. Le vétérinaire dit « canin » soigne, opère et stérilise tous les animaux et  surtout les chiens et les chats. Il s’occupe aussi de rongeurs, de reptiles et d’oiseaux. Il exerce le plus souvent en cabinet ou en clinique,  à la ferme et souvent en dehors … Continuer la lecture de Le métier de vétérinaire 

Acclimatation d’espèces « exotiques » dans les jardins du Midi

Il commence à y avoir de la facétie dans les jardins du Sud de la France, disons du Midi en général. Est-ce le réchauffement climatique ? Est-ce l’importation d’espèces et de variétés qui jusque-là étaient considérées comme trop exotiques ? Toujours est-il que l’on voit s’acclimater dans ces régions, des végétaux qui, jusqu’à un passé récent … Continuer la lecture de Acclimatation d’espèces « exotiques » dans les jardins du Midi 

Voir tous ses articles