Les règles de conception indispensables de la maison écologique

Algernon Labbé | Green attitude

maison-ferme-300x194.jpg
  
  

Vivre dans une maison insalubre est une source de blocage pour la vie quotidienne et nuit à la santé. La maison, c’est là où on doit se sentir chez soi, en sécurité avec la famille. Grâce à l’évolution de la technologie moderne, la maison écologique dispose de produits innovants et de marque, adaptés à nos besoins.

 Construction innovante et saine d'une maison écologique

Avoir un habitat écologique dépend entièrement des matériaux de construction de la maison. C’est pourquoi la conception doit être basée sur des matériaux naturels ou recyclables, respectueux de l’environnement. Voici les grandes lignes pour pouvoir obtenir une maison écologique :

  1. Maison bioclimatique

Cette théorie est spécialement utilisée pour vivre dans une maison saine, afin d’instaurer un climat favorable au bien-être.  Dans cette théorie, on s’assure d’avoir le confort chez soi à n’importe quelle saison.

  1. Le choix des matériaux

C’est une phase importante pour assurer le confort des propriétaires de la maison écologique. Pour se faire, il faut capter la chaleur en éliminant les parois froides, tout en préservant la fraîcheur.

  1. L’implantation

L’explosion directe du soleil peut entraîner des surchauffes dans la maison, c’est pourquoi il faut optimiser la chaleur pour aérer toutes les pièces de la maison. Selon les études récentes, on doit suivre la courbe du soleil pour pouvoir maitriser les apports solaires.

  1. L’architecture

Il existe des normes à appliquer pour la conception d’une maison écologique. Les performances de la maison dépendent de sa forme, de sa surface habitable et de ses ouvertures. L’objectif est d’optimiser la compacité de la maison selon ses dimensions.

  1. L’emplacement intérieur

La disposition et la communication entre les pièces favorise les ambiances thermiques dans la maison. Elle permet ainsi de profiter d’un cadre de vie basé sur des économies d’énergie, via par exemple des panneaux solaires pour une maison plus économique.

Structure efficace et non polluante pour une maison écologique

  1. Isolation thermique

En principe, elle reflète diverses astuces écologiques, afin d’éviter les pertes de chaleur et les nuisances sonores. Les isolants thermiques, ainsi que la mousse acoustique sont nombreux sur le marché et sont faciles à installer.

  1. Quantité d’énergie

Afin de préserver l’écosystème, on a besoin de structurer des matériaux de construction plus légers, d’où la tendance des maisons écologiques en bois. Le bois est en effet beaucoup plus avantageux et économique pour l’environnement de la maison. Néanmoins, le développement durable doit cibler une industrie du bois bien réglementée.

  1. Apports internes et externes de chaleur

La maison écologique, un atout pour la santé, est une habitation saine, basées sur de bonnes échanges de chaleur et de fraîcheur, d’un éclairage éco énergétique et d’équipements moins énergivores. Il est donc important de conserver la fraîcheur sous toiture, grâce à une ventilation performante. L’utilisation des appareils électroménagers est un facteur d’augmentation de la chaleur et de consommation énergétique, par exemple, une machine à laver branchée pendant 24 h sur 24. Le meilleur moyen pour limiter les apports de chaleur externes est d’utiliser un système de ventilation et de chauffage autorégulateur.

  
  

Articles similaires

COMMENTAIRES