Les matières premières recyclables dans les grandes entreprises

Algernon Labbé | Investir

polutions-300x200.jpg
  
  

Face au phénomène de réchauffement climatique et à la raréfaction des ressources naturelles, on parle beaucoup de développement durable. Les débats  concernant l’environnement et la production tournent généralement autour de  la  pollution, de l’économie d’énergie et des attitudes écologiques à adopter. Quand on parle de pollution, ce sont le secteur du transport et des  grandes usines de transformation qui sont les premiers à être montrés du doigt. Les entreprises doivent donc adopter certaines mesures pour pouvoir être associées à ce nouveau concept de la mondialisation.

Les matières premières et le recyclage pour le développement durable

Le but du développement durable est d’assurer la pérennité de la production. Mais il  est difficile d’améliorer le rendement à cause de l’insuffisance des  matériaux naturels qui vont servir de matières premières dans les entreprises de transformation.

Le recyclage est donc une solution alternative pour pouvoir remédier à ce problème. En plus, ce procédé réduit le volume de déchets produits par les usines, donc la pollution.

Quelques attitudes conseillées pour une entreprise écolo

Les entreprises sont l’un des acteurs majeurs du développement durable. Afin de réduire au maximum la pollution  et pour pouvoir économiser les ressources, chaque entreprise peut choisir entre les méthodes suivantes, ou pourquoi pas les combiner toutes :

  • Penser au transport en commun écologique, au covoiturage ou au vélo pour les employés, afin de limiter la pollution générée par les voitures.
  • Économiser l’électricité et éteindre les lumières pendant la nuit.
  • Utiliser les cartouches d’imprimante rechargeable. Ce geste peut réduire les dépenses, car il suffit de recharger.
  • Et enfin, procéder au recyclage ou utiliser des produits recyclables comme matières premières.

Les matières premières recyclables

On sait que tous les produits sont destinés à devenir des déchets et finissent tôt ou tard dans les décharges.  L’usure, la péremption, ou simplement  le changement de la tendance… sont quelques unes des raisons qui poussent à jeter directement à la poubelle.

Toutefois,  ce sont des déchets pouvant faire l’objet de recyclage. Il est donc conseillé aux entreprises d’utiliser des matières premières que l’on peut recycler. Voici quelques exemples de ces matières employées dans les bureaux et qui sont recyclables :

  • Les plastiques : d’abord il est conseillé d’utiliser du plastique 100% biodégradable pour ne pas cumuler les déchets dans les dépotoirs. Même si le plastique est une matière organique qui peut nuire à la santé, il est aussi malléable,  facile à entretenir et certains, comme le PP, le PET, le PEBD ou le PEHB peuvent être recyclés.  Les  meubles et fournitures en PVC par  contre ne sont pas recyclables. En plus, au moment de l’incinération, cette matière libère des gaz toxiques qui nuisent à l’environnement.
  • les papiers et les journaux, la première astuce est d’abord d’économiser le papier en écrivant sur les faces recto-verso de la feuille. Il convient ensuite de récupérer les papiers journaux, car après la procédure de recyclage de ces types de papiers est déjà maîtrisée par de nombreuses entreprises.

On peut également produire du neuf avec les bouteilles et bouts de verre cassés, ainsi que les métaux et ferrailles, d’acier, de cuivre, de fer, d’aluminium….

  
  

Articles similaires

COMMENTAIRES