Les matériaux conseillés pour les isolants thermiques

Algernon Labbé | Conseils

isolant-thermique.jpg
  
  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’élaboration du plan, la préparation du terrain, l’obtention du permis ou encore l’achat des matériaux de construction figurent parmi les premières étapes de la construction d’une maison écologique. Avec le concept de développement durable et l’éloge fait à la construction écologique, la tendance est maintenant à ce type de construction. Elle repose beaucoup sur la méthode de conception, mais également sur les matériaux utilisés : des matières recyclée ou recyclable pour le mur comme le bois, des peintures avec pigments naturels, des isolants thermiques écologiques pour garder une température ambiante et qui économise de l’énergie.

L’importance des isolants thermiques écologiques

La performance thermique représente un sérieux atout sur le marché de l’immobilier, mais également un avantage du point de vue fiscal. C’est la Réglementation Thermique RT 2012 qui régit les normes thermiques des nouvelles constructions en France.

Actuellement, on mise beaucoup sur les constructions écologiques qui visent à utiliser moins de ressources naturelles avec les produits recyclés et recyclables. Les isolants thermiques sont très importants notamment dans la construction d’une maison bioclimatique.

La conception de la maison écologique, un atout pour la santé, doit permettre l’économie en énergie thermique. Avant la construction, on doit envisager l’orientation et l’exposition au soleil , le nombre de surfaces vitrées et enfin l’utilisation de l’énergie renouvelable, via les panneaux solaires par exemple.

Les matériaux adaptés aux isolant thermiques

On utilise généralement des isolants thermiques pour la sous-toiture, les murs et les planchers. Les matières s’adaptent donc à chaque usage : des matières rigides comme le liège ou la fibre de bois pour l’isolation thermique par l’extérieur, les matières souples telles que le lin ou le chanvre pour la toiture et les planchers, et enfin la laine de bois est la matière idéale pour les murs.

Les qualités qu’on attend d’un isolant thermique, comme la laine de verre ou la laine de roche, est qu’il ne représente pas un risque pour la santé, donc ne présentent aucune fibre allergène. Il est également sensé protéger contre les risques d’incendie et l’humidité, mais au moins, ne doit pas être toxique en cas de contact avec le feu, et enfin doit être étanche à l’air.

Les matériaux écologiques ne provoquent pas de pollution pendant leur processus de fabrication et sont issus des végétaux comme le liège, la laine de lin, la ouate de cellulose, le chanvre et la laine de bois. Afin de les protéger contre les insectes, les rongeurs et les champignons, on y ajoute des minéraux non toxiques, comme le silicate.

Les produits ayant subi des contrôles sur leurs performances portent une marque CE sur leurs emballages. La certification Acermi garantit la fiabilité de tous les produits d’isolation qui ont suivi la norme européenne, quelle que soit la matière qui a servi à sa fabrication.

 

  
  

Articles similaires

COMMENTAIRES