Le poêle au bois : économies d'énergie et crédit d'impôt

Algernon Labbé | Energie renouvelable

poele-a-bois-300x169.jpg
  
  

Le chauffage de la maison est une affaire sérieuse mais chauffer n’importe comment n’est pas une option. L’une des meilleures alternatives face à ce chauffage de maison est le poêle à bois qui offre bien des avantages si on ne cite que la faible consommation énergétique qu’elle prodigue. Mais avant de l’adopter, il est toujours bon de connaitre ses rouages.

Le concept du poêle à bois

Avant tout, il faut savoir que le poêle à bois est un système de chauffage qui fonctionne exclusivement au bois comme avec une cheminée. Son principe de fonctionnement est simple à comprendre, le feu prend naissance dans un foyer rempli de bûches ou granulés de bois puis la chaleur se répand dans la pièce.

Un poêle à bois est donc constitué d’un foyer dans lequel a lieu la combustion du bois, d’un habillage et d’un raccordement au conduit de fumée.  L’habillage quant à lui joue un rôle important puisqu’il permettra un chauffage bien plus confortable qu’un poêle en fonte ou en acier. Puis concernant le prix d’un poêle à bois, il est facile de trouver, en ligne, des produits pas chers et de bonne marque.

Une énergie naturelle et renouvelable

Le bois est une énergie naturelle et renouvelable, c'est-à-dire, inépuisable à condition, bien sûr, de reboiser au rythme de la consommation. Et il faut dire aussi qu’en France, la surface des forêts augmente fortement depuis deux siècles. Utiliser du bois pour chauffage permettra, en un sens, d’assurer l’entretien de la forêt.

Le prix de ce type de chauffage est aussi moins coûteux que le gaz, l’électricité ou encore le fuel. Sur le plan performance, les poêles à bois présentent un rendement de plus de 80% permettant de consommer peu de bois et offrant ainsi le droit à un crédit d’impôt. Aussi, le bois est synonyme de confort ne serait ce que pour la partie du spectacle de flammes dans le foyer, la chaleur du bois ou encore l’odeur du feu de bois.