Le nucléaire pour lutter contre le changement climatique

Algernon Labbé | Biochimie

  
  

 

 

 

 

 

Les enjeux du nucléaire permettent aux partisans de cette énergie d’affirmer qu’ils permettent d’une certaine manière de lutter contre le changement climatique. Cette option contre le dérèglement du climat permet-elle réellement de lutter contre le dérèglement de la nature ? Explications.

Comment le nucléaire peut-il lutter contre le réchauffement climatique ?

Le principal argument permettant d’affirmer que le nucléaire est une énergie propre est que cette solution produit beaucoup moins de carboniques comparé à l’exploitation du pétrole, du charbon ou du gaz naturel. En limitant considérablement les émissions de gaz à effet de serre, l’exploitation des centrales nucléaires est au final une alternative pour la protection de l’environnement.

Les émissions de gaz à effet de serre entraînent le réchauffement de la planète. Les conséquences dévastatrices du gaz à effet de serre sont nombreuses, citons : les inondations, les vagues de chaleur, la sécheresse, les tempêtes et cyclones. À cause des émissions de gaz à effet de serre, de nombreuses espèces d’animaux et de plantes sont menacées.

La solution pour résoudre le problème du réchauffement climatique est de diminuer la consommation d’énergie, construire des habitations mieux isolées, développer les énergies renouvelables et réduire les émissions de CO2 des transports. Bien que l’énergie renouvelable soit la meilleure alternative pour lutter efficacement contre le changement climatique, ces énergies vertes ne peuvent pas remplacer l’électricité nucléaire. Les centrales nucléaires produisent de l’électricité en grande quantité alors que le principal inconvénient des énergies renouvelables est leur faible production. Il faudra recouvrir toute la France d’éoliennes pour subvenir aux besoins en électricité.

Le nucléaire : une solution pertinente pour limiter l’émission de gaz à effet de serre

Selon une étude consacrée à la question des émissions de gaz à effet de serre dans le secteur électrique, on a pu constater que les centrales nucléaires rejettent peu de CO2. Cette enquête a été réalisée sur l’ensemble du cycle de vie des installations de production d’électricité nucléaire. Elle prend en compte la totalité de la chaîne de valeur depuis l’extraction de l’uranium au retraitement des déchets sans oublier la construction et l’opération des centrales électronucléaires. Générer de l’électricité avec du charbon apporte 888 t de CO2/GWh, pour le gaz naturel 499 t/GWh, 29 t/GWh pour le nucléaire et près de 26 t/GWh pour l’énergie hydraulique éolienne.

Nucléaire : un blocage pour les vraies solutions

Selon les écologistes, l’efficacité du nucléaire est limitée et son risque est important. Son utilisation constitue un frein aux solutions plus performantes. Le nucléaire ne présente qu’un rôle mineur dans le changement climatique.

-------------------------------------

Pour plus d’infos sur les différents usages du nucléaire sur vive-le-nucleaire-heureux.com/