L'intérêt du recyclage pour le développement durable et l’environnement

Algernon Labbé | Mode écolo

paysage-300x195.jpg
  
  

Le tri et le recyclage sont les gestes écologiques que l’on doit apprendre et appliquer au quotidien. Non seulement ils contribuent à économiser les ressources, mais ils sauvent la planète en minimisant les déchets et la pollution. La consommation de matières premières et de produits recyclables est un grand pas dans le processus de développement durable.

Le recyclage et le développement durable

Face à la pollution de l’environnement et à la raréfaction des ressources, les industries doivent produire autrement afin de répondre aux besoins des consommateurs. On doit penser à économiser les ressources, afin d’assurer une production constante et pérenne, mais écologique. C’est le principe de ce qu’on appelle développement durable.

Le recyclage est la méthode la plus efficace pour atteindre ces objectifs, pour cela il est requiert la participation active des producteurs, mais surtout des consommateurs.

Comment trier ?

Le recyclage implique d’abord le triage des déchets, c’est-à-dire séparer les matières recyclables de ce qui ne le sont pas.

Le papier, les briques de lait, les boites de conserve en aluminium et les plastiques où il est marqué recyclable sont propices au recyclage. En d’autres termes, ils vont être réutilisés, par transformation, au lieu d’être jetés après une unique et première utilisation. Par contre ; les verres cassés, les bombes aérosol ou encore les emballages de chips ne peuvent pas être recyclés et polluent notre environnement. Il faut donc en minimiser la production et l’usage, dans un esprit de conservation.

Le marché des produits recyclés

Certains emballages et déchets en acier, plastique et verre sont faits avec des matériaux naturels qu’on peut recycler. Il existe des entreprises, mais aussi des artistes qui se chargent de produire des objets neufs à partir de ces matières issus du triage de nos poubelles.

C’est à partir du papier recyclé qu’on arrive à extraire les mêmes fibres pour fabriquer de nouveaux papiers, des cartons d’emballage ou des matériaux d’isolation. Outre leurs avantages écologiques, les objets conçus avec des matières recyclées sont moins chers et pour la plupart solides, car la pérennité des objets (les mobiliers, les matériaux de construction, les différents ustensiles…) est aussi l’un des objectifs du développement durable.

Les déchets ménagers entrent dans la composition des composts pour un jardin ou un potager bio: les os, les épluchures de légumes ou encore les excréments issus des poulaillers et des fermes agricoles. A noter, qu’il est déconseillé de mettre des épluchures d’agrumes dans les engrais composts, à cause de leur acidité.

Les avantages du recyclage pour le développement durable

Quand on réutilise ces déchets recyclables, les objets destinés à l’incinération diminuent. Cette diminution des incinérations réduit ainsi la pollution de l’air, car les usines qui s’en chargent émettent dans l’atmosphère aussi bien des gaz nocifs, que des métaux lourds cancérigènes, comme le mercure ou le cadmium.

Les dépotoirs constituent une mine et une ressource pour les industries travaillant dans le recyclage, appelé encore économie circulaire. En 2012, la France a recyclé plus de 80% de ses déchets triés, prouvant son engagement dans le développement durable.

L’industrie du recyclage attire de plus en plus d’investisseurs et est un générateur d’emplois, même si l’on se demande si l’écotaxe, est-elle un dispositif efficace pour protéger de l’environnement. Plus de 1600 emplois directs seront bientôt créés à travers les 100 projets déjà en cours.

  
  

Articles similaires

COMMENTAIRES