Guide pratique pour manger et vivre bio

Algernon Labbé | Fiches pratiques

manger-bio-pas-cher-300x199.jpg
  
  

Les dangers des pesticides sur la santé, les impacts écologiques, pouvoir goûter aux délices du naturel sont quelques raisons qui poussent à manger et vivre bio.  Cette manière de vivre peut revenir assez chère aux consommateurs si l’on ignore par exemple où acheter des produits alimentaires bio, comment les reconnaitre et à quels prix.

Manger et vivre bio :  sa mode de consommation en France

En 2011, environ 6%  des français consomment du bio au quotidien. A cette époque, les bienfaits des produits du bio n’étaient pas encore portés à la connaissance du grand public et les produits étaient disponibles seulement dans des magasins spécialisés en alimentation, cosmétiques et habillement, produits d’entretien et matériaux de construction.

Aujourd’hui, on peut trouver des rayons bio dans presque tous les supermarchés, on exige des produits bio dans les cantines et dans les restaurants gastronomiques. De plus en plus d’agriculteurs ont décidé de reconvertir leur ferme agricole en agriculture biologique en adoptant des astuces bio. Actuellement, environ 3.8 % de la surface agricole utile (SAU)  sont exploités pour la production biologique.

Plus de confort grâce aux matières premières, comme le coton pour l’habillement, du goût et moins d’antioxydants dans les fruits et légumes bio, l’économie d’énergie pour l’isolation en utilisant une matière comme le bois…. Les avantages de manger et vivre bio sont innombrables aussi bien pour la santé que pour la préservation de l’environnement.

Le produit bio qui est soumis à une réglementation stricte et un suivi minutieux avant l’obtention du logos AB (vert et blanc) certifié par l’agence de la production biologique dans toute l’Union Européenne.

Manger et vivre bio pour vivre mieux

Afin de pouvoir économiser, on doit se mettre au recyclage, réduire le superflu et le gaspillage. Des astuces qui peuvent également avoir des répercussions sur la santé et l’écologie.

  • La manière de vivre bio incite à des activités comme la cuisine ou le jardinage. Ces activités sont bonnes pour le moral et aussi pour la santé. On commence par acheter les produits de saison qui sont moins chers et toujours frais. Des produits qu’on peut acheter suivant nos besoins quotidiens. On peut également se procurer son panier (de fruit et de légume) directement chez l’agriculteur.
  • Les déchets issus de ces produits entrent ensuite dans la composition de l’engrais bio pour fertiliser le sol de son potager ou de son verger.
  • Manger et vivre bio veut également dire réduire sa consommation de viande et de charcuterie au profit des protéines végétales, une habitude qui contribue à lutter contre les maladies telles que l’obésité, l’hypertension artérielle et prévient de l’accident vasculaire cérébrale.
  • Comme les produits bio sont plus chers, on a tendance à éviter le gaspillage. Avant de faire ses courses, il faut établir une liste pour ne pas perdre de vue l’essentiel et ne pas craquer sur les nouveautés. Il faut aussi consulter et comparer les prix qui sont disponibles sur les sites d’un magasin bio en ligne.
  • Pour les produits d’entretien : le shampoing, les gels douches, il faut acheter les grands modèles qui sont plus économiques. Moins d’emballage et de bouteilles se retrouveront ainsi dans les poubelles, pour lutter contre la pollution.
  • Adoptez la carafe filtrante afin d’éliminer les pesticides et les traces de nitrates dans l’eau du robinet. Après avoir utilisé ce procédé, l’eau sera potable et apte à la consommation.
  
  

Articles similaires

COMMENTAIRES