Conseils en élevage bio : La vaccination des vaches bio

Algernon Labbé | Soins animaux

elevage-bio-300x171.jpg
  
  

Une bonne productivité dans le secteur de l’élevage passe obligatoirement par une alimentation équilibrée et une bonne santé des animaux. Dans le concept bio, il existe une réglementation spécifique pour pouvoir produire que ce soit pour les légumes, les viandes ou les produits céréaliers et laitiers. La poule pondeuse ou encore la vache laitière doivent suivre un traitement spécial et adapté en cas de maladie. En tant que mesure préventive, la vaccination est également admise dans l’agriculture et l’élevage bio.

La santé dans l’élevage bio

En général, l’élevage bio consiste à respecter le bien être de l’animal.  Ce bien-être suppose qu’on doit laisser l’animal en quasi liberté. Il doit pouvoir profiter du plein air et ne pas être attaché. La meilleure santé de l'animal est l'un des atouts des aliments bio pour lutter contre l'élevage industriel.

Les mesures préventives telles que l’hygiène,  l’alimentation et l’habitation réduisent  le risque de maladies. L’organisme de ces animaux est protégé ainsi par ses défenses naturelles, limitant ainsi les soins vétérinaires.

Mais en cas de pathologie, les mesures bio priment les traitements phytothérapiques  et homéopathiques aux traitements chimiques. Les traitements allopathiques chimiques admis à titre curatif, et non préventif, sont destinés à soulager la souffrance de l’animal. Ces médicaments doivent être indiqués dans le registre d’élevage et vérifiés par un certificateur.  Il est formellement interdit de donner des produits qui stimulent la croissance et la fertilité des animaux bio.

Même si les avis sont partagés, la vaccination et le traitement antiparasitaire sont  autorisés dans l’élevage de vaches laitières bio.

Le produit laitier bio

Il est clair qu’on élève des vaches biologiquement, afin d’obtenir la matière première nécessaire à la fabrication de produits alimentaires bio, dont lait, fromage, yaourt, beurre... Ces vaches laitières ont été nourries à partir de pâturage exclusivement bio, dont la culture n’ayant eu recourt ni à de l’engrais, ni à du pesticide. Les matières premières OGM sont à exclure de l’alimentation des vaches bio. Les produits issus de l’agriculture céréalière bio sont bien sûr à privilégier. Il est donc important de bien choisir les engrais conseillés pour un jardin bio.

La vaccination de la vache bio

Comme mesure préventive, les vaches élevées biologiquement peuvent aussi être vaccinées. Certains agriculteurs biologiques adeptes de la conviction bio affirment que dans certains cas, les vaccins produisent  un dysfonctionnement chez l’animal, plus que la maladie à prévenir.

Ces vaches sont exposées à plusieurs types de maladies propres aux ruminants, elles peuvent être également atteintes par la rage. Les plus fréquentes d’entre elles sont les maladies respiratoires, les maladies d’origines virales provoquant de la fièvre ou de la diarrhée et les maladies reproductives. Les  protections fœtales préviennent l’avortement et la stérilité des vaches.

On arrive à obtenir une protection maximale, si  les conditions d’agriculture et élevage bio sont respectées et si les défenses immunitaires sont passives. Les vaches doivent être bien nourries et laissées le plus possible à l’air libre pour éviter le stress.

Les vaccins administrés aux  vaches protègent également les veaux des  diarrhées et leurs fonctionnalités sont optimales dès la naissance.

  
  

Articles similaires

COMMENTAIRES