Comment bien s’alimenter de nos jours ?

Algernon Labbé | Recettes bio

  
  

Depuis ces 70 dernières années, la qualité de notre nourriture ainsi que nos habitudes alimentaires ont été profondément bouleversés. Industrialisation de la nourriture, aliments transformés et dénaturés, pesticides à outrance, additifs, conservateurs, OGM, mauvais sucre, mauvais sel, graisses hydrogénées etc. Mais aussi, repas pris sur le pouce, utilisation de plats préparés cuits à la micro-onde ou encore compléments alimentaires, pilules et poudres en tout genre. Peu de personnes se rendent compte qu’elles mettent le mauvais carburant dans leur organisme. De ce fait, les maladies de civilisation comme les cancers, le diabète, les maladies cardio-vasculaires, l’hypertension ou encore l’obésité explosent. Les mauvaises habitudes alimentaires deviennent un réel fléau sanitaire et il est temps de changer cela. Voici 5 conseils pour bien s’alimenter à notre époque.

 

  1. Fuyez les produits industriels

 

Les produits industriels du type plat préparé salé ou sucré, biscuits, soupes en brique, condiments, desserts, plats surgelés, nuggets de poulet ou de poisson, sodas, produits sans sucre, allégés ou sans matière grasse sont très mauvais pour la santé. Ils contiennent des tas de colorants, conservateurs, additifs, sucre, sel et de mauvaises graisses. Ils sont en partie les responsables des nombreuses maladies de civilisation et devraient n’être consommés qu’exceptionnellement. Evitez aussi les produits bio. Car même si les ingrédients utilisés sont bio, ils restent des produits transformés. Le moyen le plus simple est de fuit les supermarchés et de n’acheter vos aliments que sur des marchés. Sinon, si vous n’avez le choix que d’acheter en supermarché, lisez la suite.

 

  1. Achetez uniquement des produits bruts et naturels

 

Que ce soit dans un marché de village ou dans un supermarché en ville, n’achetez que des produits naturels que vous allez cuisiner vous-même : fruits et légumes de saison, légumineuses (lentilles, haricots secs etc.), céréales et graines complet(e)s (riz, pâtes, quinoa, sarrasin, millet etc.), viandes fermières (jamais d’élevage industriel), poissons sauvages (jamais d’élevage), œufs bio de poules élevées à l’air libre, patate douce, huile d’olive et/ou de coco, épices (curry, piment, cannelle, curcuma, sel à broyer, poivre à broyer etc.), herbes (basilic, persil, thym etc.), oléagineux (noix, amandes etc.), fromages au lait cru de brebis et de chèvre, chocolat noir, miel, sirop d’érable etc.

 

Avec ces aliments sains et naturels, vous aurez des résultats spectaculaires sur votre santé et votre silhouette. Nul besoin de passer à la pharmacie pour acheter des compléments alimentaires ou de suivre un régime.

 

  1. Cuisinez

 

Soyons honnêtes. Sans cuisiner, vous n’y arriverez pas ! A moins de trouver un traiteur (il y en a de plus en plus) en qui vous avez confiance et qui ne cuisine qu’à partir d’ingrédients frais et naturels (et encore faut-il qu’il utilise les bons…), manger des plats préparés à l’extérieur de chez vous ne vous permet pas de réellement bien vous alimenter. Passez plus de temps dans votre cuisine et osez de préparer de nouveaux plats. De plus, il existe de nos jours des tas de recettes saines et express à faire en 10-20 minutes pas plus. Nul besoin de passer 2h ou une après-midi aux fourneaux.

 

  1. Consommez bio

 

De nos jours, il y a une omniprésence de pesticides qui sont utilisés sur les fruits et légumes. Quand on sait qu’un aliment peut contenir jusqu’à 30 pesticides et que ces derniers sont loin d’être inoffensifs sur la santé humaine, il convient de faire les bons choix. Si vous n’êtes pas convaincus, lisez plutôt les études scientifiques indépendantes. Prenez aussi l’exemple de la cigarette et rappelez-vous que rien n’arrive de suite… Ce n’est que quelques années plus tard que les maladies et les complications apparaissent.

 

  1. Associez les bons aliments ensemble

 

Savoir associer les bons aliments ensemble est une condition très importante pour bien s’alimenter. En effet, les principes de la synergie alimentaire vous permettent de délivrer bien plus de micronutriments (vitamines, antioxydants etc.) dans votre organisme et amélioreront votre santé. Ce constat part du fait que les fruits et légumes actuels contiennent jusqu’à 100 fois moins de vitamines ou minéraux que ceux de 1950 (source: grainedevie.net). De plus, Claude Bourguignon, célèbre agronome spécialisé dans l’étude des sols, stipule qu’environ 90% de l’activité biologique des sols a été perdue et que les fruits et légumes sont donc très pauvres en nutriments… Heureusement, la synergie alimentaire va vous aider à contrecarrer cela.