Avoir la main verte, au plaisir de vos plantes et de la nature

Algernon Labbé | Environnement

agriculteurs-bio-300x177.jpg
  
  

On ne naît pas agriculteur et avoir la main verte n’est certainement pas une vocation, même si vous aimez la nature. Je reçois le plus souvent des questions sur l’art et la manière de planter et de réussir à donner aux plantes volumes et charme. Je vous dis, moi-même, je n’avais pas la main verte. A force de voir mon grand-père et après mon père chouchouter leurs plantes, le simple spectateur que j’étais est devenu aujourd’hui un vrai passionné de la nature et de l’agriculture.

L’art de communiquer avec la nature

Je suis agriculteur de père en fils. Ma passion s’est certainement réveillée en moi dès tout petit quand mon grand-père m’a demandé de l’accompagner sur son tracteur dans les champs de maïs. Aujourd’hui, fermier et agriculteur que je suis, outre se rendre sur les champs, je suis aussi un adepte de jardinage et des longues randonnées en pleine nature. Certainement, je n’avais pas la main verte mais à force d’essais, d’échecs et de documentations, mes plantes ont fini par pousser, se développer et donner les résultats que je souhaitais.

Avoir la main verte, c’est être surpris par la floraison, le rythme des saisons ou la joie ressentie en voyant son arbuste devenir trapus et dense. Tout au long de mes articles, vous ferez la découverte de nombreuses techniques de jardinage qui vous permettront d’être entièrement autonome dans l’entretien de vos plantes. Vous allez enfin voir des kiwis ou des cerises sur vos fruitiers, et faire bourgeonner vos rosiers. A travers ces conseils, même si votre sol est l’un des plus mauvais, vous allez découvrir comment le bonfier. Vous pouvez aussi opter parmi les engrais conseillés pour un jardin bio.

Il n’y a pas de formules magiques ni de méthodes miracles. Ici, tout est question de patience et compréhension de votre environnement. Avant tout, il faut oser se lancer, connaître votre jardin ainsi que votre sol, et choisir des plantes faciles à entretenir pour commencer. Il est grand temps de s’occuper de votre jardin, des plantes de votre appuie-fenêtre ou de votre balcon.

Le jardinage : une activité qui peut devenir une passion

La première étape pour avoir la main verte, c’est avant tout se fixer des objectifs. Voulez-vous un peu de verdure sur votre balcon ou terrasse, souhaitez-vous un jardin ou comptez-vous avoir votre propre potager ? Avant toute chose, il s’agit de faire de l’activité un plaisir et non une corvée. Une fois vos objectifs fixés, le plus important maintenant est de connaître votre sol et de déterminer les plantes qui y sont adaptées, ainsi que votre environnement nature et climat.

Dans un ordre général, il faut commencer par prendre soins du sol en renforçant sa vitalité, soit ses oligo-éléments et sa consistance. Il est conseillé d’éviter de retourner la terre ou, au pire, le moins souvent possible. Il faudra plutôt le couvrir avec des paillages ou des feuilles. Cette méthode permet d’enrichir la terre tout en offrant aux plantes une protection contre les maladies, grâce à la transformation des matières organiques en humus.

Le choix des plantes du jardin bio est un incontournable pour réussir votre projet d'agriculture durable. Pour débuter, optez pour les fruits rouges comme la fraise, la framboise ou le groseille. En général ces types de plantes sont faciles à entretenir et permettent d’obtenir de bons résultats. Vous aurez de beaux fruits rouges tout l’été, et de la confiture en abondance dans votre frigo !

Il est temps de passer à un niveau supérieur à savoir aux tomates, aux pommes de terre, aux salades ou encore aux radis, si un potager vous intéresse bien sûr. Ces derniers sont faciles à planter, car il suffit de semer des graines et de récolter.

Toutefois, il faut faire attention avec les plantes que vous avez achetées directement dans une pépinière ou en grande surface. D’une manière générale, ces dernières ont évolué au cœur d’un environnement industriel et ont bénéficié de traitements particuliers jusqu’à leurs arrivées dans les rayons. Une fois chez vous, ces plantes doivent s’adapter à l’environnement dans lequel vous allez les placer. Il est donc recommandé de semer soi-même ses graines et de les arroser lors des semis, une fois plantées. Ce procédé qui respecte la nature va permettre à vos graines de pousser rapidement et à ses racines de s’enfoncer profondément dans la terre pour mieux se développer.

La patience avant de savourer les plaisirs de la nature

En plus de l'amour pour la nature, la patience est l’élément clé que se doit d’avoir tout apprenti jardinier. Il ne faut pas s’attendre à avoir immédiatement un résultat positif. Si vous avez opté pour des arbustes et des types de plantes particuliers, quelques techniques et méthodes spécifiques peuvent être de rigueur. Avoir la main verte, c’est aussi une histoire de rythme. Il va sans dire que les plantes évoluent au cycle des saisons. En d’autres termes, il faudra se projeter dans le temps, pour prévoir les résultats. Nous verrons ainsi dans d’autres articles, comment procéder pour planter et entretenir tel ou tel type de jardins, ou de potagers et quels résultats peut-on escompter.

  
  

Articles similaires

COMMENTAIRES