Amande d’abricot : Anti-cancer ou poison mortel ? Explications

Algernon Labbé | Découverte

amande d’abricot3.jpg
  
  

Pourtant, l’amande d’abricot fait son apparition dans la lutte contre le cancer. D’autres soutiennent la thèse de la présence de molécule de cyanure d’hydrogène. Comment déceler le vrai du faux. Faut-il en consommer ou non ?

Origine et découverte de l’amande d’abricot

L’amande d’abricot  amère et sauvage est une source inestimable de santé. Sa découverte date de la découverte des peuples Hunzakuts, qui vivent dans les montagnes himalayennes, au nord du Pakistan. Ces peuples, aussi lointains soient-ils, n’ont jamais eu affaire au cancer. Des théories ont été émises quant à cette possibilité de non-cancer : certains suggéraient l’eau, d’autres l’environnement. Jusqu’à ce que les docteurs Krebs père et fils dévoilent le secret. Ces personnes consomment une quantité importante de vitamine B17, qui existe en abondance dans les amandes d’abricots. Cette vitamine B17 est connue mondialement aujourd’hui pour être un anti-cancer. Cette alternative tente plusieurs personnes à s’en procurer et à en consommer régulièrement. Une petite chute des ventes au niveau des entreprises du cancer.

Le cyanure d’hydrogène, oui, il existe, mais…

Les informations qui ont été données à ce sujet sont soit incomplètes, soit erronées. Le cyanure d’hydrogène est un composant particulièrement mortel pour le genre humain. Son existence dans l’amande d’abricot n’en est pas mortelle si vous suivez bien les indications. Le cyanure d’hydrogène dans la vitamine B17 appartient à un groupement inoffensif s’il n’est pas désintégré. Les enzymes du corps humain ne sont pas capables de séparer le groupement qui contient cette molécule. L’empoisonnement au cyanure d’hydrogène arrive si le groupement est libéré. Or, ce sont les cellules cancéreuses qui contiennent une enzyme qui en est capable. C’est dangereux, surtout si les amandes ont été consommées en grande quantité. Il faut bien spécifier que les amandes sont sans danger pour un corps humain sain. Sa prise est contre indiquée pour les personnes déjà atteintes du cancer.

Autres informations à propos de l’amande d’abricot

Consommer de l’amande d’abricot a beaucoup de bénéfice pour la santé. Il faut noter la présence de plusieurs autres nutriments dans ce dernier. Il est riche en glucides, en protéine et en fibre. Niveau vitamines, les vitamines B sont abondantes. Notamment B17, B2 et B9. La vitamine E existe également. Ces noyaux contiennent aussi du fer, du cuivre, du manganèse et du zinc. C’est donc un super-aliment. Il faut cependant consulter les médecins avant toute consommation pour ne pas prendre de risques inutiles. Il est aussi primordial de respecter et de suivre certaines recommandations pour éviter tout danger. Il faut les acheter bio et certifiés, qu’ils viennent du nord du Pakistan. Attention aux produits de contrefaçon qui peuvent être catastrophiques. Prenez le temps de vérifier les sites et les étiquettes. Conservez-les hors de la portée des enfants. Et consommer avec modération, une prescription médicale est requise selon le poids et l’état de santé.