Acclimatation d’espèces « exotiques » dans les jardins du Midi

Algernon Labbé | Jardin bio

acclimatation.jpg
  
  

Il commence à y avoir de la facétie dans les jardins du Sud de la France, disons du Midi en général. Est-ce le réchauffement climatique ? Est-ce l’importation d’espèces et de variétés qui jusque-là étaient considérées comme trop exotiques ? Toujours est-il que l’on voit s’acclimater dans ces régions, des végétaux qui, jusqu’à un passé récent appartenaient à des paysages de pays chauds et d’horizons lointains.

Prenons l’exemple du jacaranda (jacaranda mimosifolia), il semblait destiné à faire l’ornemental des parcs et avenues de villes des tropiques, mais voilà qu’il s’invite dans certains jardins corses. Il a pour lui une constitution solide lui permettant de résister à des gels légers et comme le réchauffement climatique met un petit coup de pouce aux températures les plus basses, certaines conditions locales deviennent compatibles avec ses capacités d’acclimatation. Il n’est pas le seul, le Chorisia speciosa ( l’arbre-bouteille ) a quitté ses contrées natales du Brésil pour s’enraciner avec succès dans quelques jardins marseillais. On peut aussi parler de l’Arganier (argania spinosa) , un arbre fameux pour ses amandes dont on tire l’huile d’argan, bien que typiquement marocain, le voilà qui s’aventure en pays niçois et autres étendues provençales. 

 

Finalement on peut succinctement dresser l’échelle d’un jardinage « risqué », d’un jardinage qui penche légèrement du côté de l’exotisme et veut mettre en pleine terre des végétaux cantonnés jusqu’ici uniquement à la vie en pot. Je vous propose une liste pour jardiniers aventureux

 

Le drapeau est vert, on agrandit les perspectives des jardins méditerranéens.

On peut essayer des végétaux typiques de la  sensation méditerranéenne comme l’amandier (Prunus dulcis), l’arganier (Argania spinosa) , le chêne soyeux (qui pousse bien jusqu’au nord de la Loire) . Le Schinus molle ( faux poivrier odorant ) n’est pas réservé aux rues des villes californiennes, car il se développe en pleine terre et de façon parfaitement arbustive en Corse. Le bananier des Neiges (Ensete glaucum ) ou le Caroubier ( ceratonia siliqua) peuvent aussi et selon les conditions locales se développer en pleine terre même s’ils n’atteindront pas les tailles qu’ils ont dans leur territoire d’origine.

 Le drapeau est orange, on cultive un peu plus risqué pour enrichir son jardin à hiver doux

Là on jardine avec en bout de pelle et de râteau un petit goût de risque, le végétal pourra se développer certes, mais ses chances de survie sont plus minces. Dans cette optique, on peut essayer le Jacaranda (jacaranda mimosifolia ) , le cycadale du Mexique ( Dioon spinulosum ) une alternative sans doute intéressante aux palmiers ou le Chorisa speciosa qui sera un bon argument ornemental avec son apparence lourde de piquants. On peut planter aussi certains eucalyptus dont le Corymbia citriodora (l’eucalyptus citronné) qui embaumera les alentours avec sa pure odeur de citronnelle et au final, pourquoi ne pas mettre en terre L’Eucalyptus arc-en-ciel , (Eucalyptus deglupta) avec son tronc multicolore.

Le drapeau est rouge, on teste dans son jardin du Midi, des végétaux d’ailleurs.

On se sent d’humeur aventureuse, alors pourquoi ne pas tenter de planter des théiers (Camelia sinensis), des caféiers ( Coffea camephora) , ou bien encore la Passiflore quadrangularis (passiflore tropicale appelée barbadine) qui est une liane de grande taille ? Pourquoi ne pas aller jusqu’au Citrus Hsytrix ( Combava ou Combawa) qui est un fruit et une épice à l’odeur de citron ?

Évidemment, il s’agit de prendre tout cela avec des pincettes, l’acclimatation dépend du jardin qui est un microclimat à lui tout seul par la qualité du sol, par l’humidité, l’exposition à la lumière et aussi par le talent de celui qui jardine. Les exemples donnés ci-dessus peuvent être étendus à des centaines d’autres végétaux et il n’est pas question de se laisser enfermer, l’imagination fera le reste. Le pari est de mettre au jardin un esprit de dépaysement et d’aventure végétale et cet article peut vous en avoir fourni quelques pistes.

 

 

  
  

Articles similaires

COMMENTAIRES